Dalia Leinarte est historienne, auteure et membre actuelle du Comité des Nations unies pour l'élimination de la discrimination à l'égard des femmes (CEDAW). Elle est l'ancienne présidente du CEDAW et une candidate conjointe des États baltes au Comité des droits de l'homme des Nations unies pour le mandat 2025-2028.

Élue comme l’une des 100 personnes les plus influentes en matière de politique d’égalité entre les hommes et les femmes dans le monde https://apolitical.co/home

En 1996, Leinarte a obtenu son doctorat en histoire à l’université Vytautas Magnus et est devenue professeur titulaire en 2008. Elle a occupé le poste de présidente du centre d’études sur le genre de l’université de Vilnius pendant près de vingt ans. Leinarte a reçu plusieurs prix académiques internationaux prestigieux, le Fulbright (2002-2003) et une bourse de l’American Association of University Women (2005-2006).

Leinarte écrit pour le radiodiffuseur public lituanien, Lithuanian Radio and Television (lrt.lt) sur les droits de l’homme, l’égalité des sexes, le féminisme et les questions de nationalisme et d’histoire.

Leinarte est l’auteur de la monographie The Lithuanian Family in its European Context, 1800-1914 : Marriage, Divorce and Flexible Communities (Palgrav Macmillan, 2017), récompensée par le prix du livre 2018 de l’Association pour l’avancement des études baltes (AABS) (mention honorable).

Son précédent ouvrage était consacré aux expériences de la vie quotidienne des femmes à l’époque soviétique. L’expérience d’un système totalitaire en tant qu’initiée ainsi que la recherche sur ce sujet ont ouvert la voie à une meilleure compréhension du passé soviétique. Après la rupture avec l’URSS, elle a interrogé un certain nombre de femmes et a écrit un livre d’histoire orale intitulé « Adopting and Remembering Soviet Reality : Life Stories of Lithuanian Women, 1945-1970 (Rodopi, 2010).

Ses connaissances historiques sur l’histoire des familles européennes couvrent plus de deux cents ans, ce qui a donné lieu à l’ouvrage coédité (avec Jan Kok), Cohabitation in Europe : a Revenge of History ? (Routledge, 2017).

La plus récente de ses distinctions est la Croix d’Officier de l’Ordre des Mérites de Lituanie, par ordre du Président de la République de Lituanie en 2019.

Dalia Leinarte est née en 1958 à Trakai, capitale médiévale du Grand-Duché de Lituanie. Elle a grandi dans l’ancienne Union soviétique et a connu la restauration de l’indépendance de la Lituanie en tant que jeune femme en 1990. Elle a deux filles, Dalyte et Emilija.